• les rigolos de Piennes

    . . . Après des cris, des battements de mains et pieds, la salle était a son comble, j’arrivais maquillé, habillé en clown, je tombais, faisais des pirouettes avec une grosse valise et mon spectacle commençait . . . »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :